Partagez | 
 

 Pour mon bien-être, je n'ai besoin de presque rien ▬ Pv. Angie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
MEMBRE - Réincarnation
• MEMBRE - Réincarnation •

Voir le profil de l'utilisateur

➢ Missives : 73
Date d'inscription : 02/05/2017

MessageSujet: Pour mon bien-être, je n'ai besoin de presque rien ▬ Pv. Angie   Jeu 4 Mai - 0:07

Les affaires étaient posées. Le lycée avait été visité. Abi n'avait pas compris grand chose de ce qu'on lui racontait et ces derniers jours, il avait passé la majorité de son temps à acquiescer bêtement à des personnes qui parlaient bien trop vite pour lui. Aurait-il pu vendre son âme qu'il n'en était pas au courant. Avec son installation, la compréhension - très difficile et fatigante - de son programme, Abi pouvait enfin rentrer dans sa chambre et souffler. Lors de sa journée, il avait pris la peine de tenir Angela au courant. Il l'aimait bien cette gamine. Elle avait la bonté de parler lentement, d'articuler et surtout, de tenter de ne pas utiliser de mots et de tournures trop difficiles pour lui. Quelque part, il arrivait à la comprendre.

Abi avait ce don. Quelque chose en elle s'était ouvert à son esprit. Une sorte de fusion, de vibration similaire. Il suffisait à Angela de dire trois mots, de bouger les bras et Abi comprenait d'un instinct naturel ce qu'elle voulait dire. Quelque part, dans ce pays où chaque tentative de communication était un véritable tour de force, pouvoir s'entendre avec quelqu'un était rafraîchissant.

En rentrant dans sa chambre, Abi se jeta sur son chauffage. Il se croirait en hiver... Le froid état mordant en Angleterre. L'air humide. Ses os tremblaient, ses dents claquaient. Il mit le radiateur au maximum, espérant que la température monterait rapidement. Alors, s'enroulant dans un de ses plaides, il envoya un message à Angela, dans un anglais approximatif :
"Je suis à la maison (: Le jour était dur, je veux dormir. Tu peux venir voir"

Il voulait qu'elle sache qu'il allait bien. Que ça avait été compliqué. Qu'il était fatigué. Mais il n'avait pas l'intention de dormir. Et Angela le savait certainement : Abi ne se couchait toujours a des heures très tardives. Aussi l'invitait-il à venir voir sa chambre. Abi avait pris l'habitude de traîner dans sa chambre à elle, quand ils vivaient chez sa mère. C'était un rituel de sommeil qu'il devrait très vite oublier mais le jeune homme n'avait pas encore envie de bousculer trop vite ses habitudes. Pourtant, le couvre-feu avançait et il était certain que si elle se faisait prendre à traîner dans sa chambre, il pourrait dire adieu à son taffe. Il voulu lui proposer de se voir dehors, de traîner dans le lycée... Sauvegarder un peu les apparences. Si elle en avait envie. Mais, incapable de le formuler correctement, il abandonna l'idée.

En attendant sa réponse - ou sa venue - Abimael sortie sa petite table de craft de sous les lattes de son lit. Il avait l'impression d'être un ado qui se cachait de ses parents. Mais il se disait que puisqu'il les chambres des élèves étaient fouillées, pourquoi pas celles des adultes ? Avoir des ennuis de travail, ça passe encore. Avoir des ennuis judiciaire alors qu'il n'était là que provisoirement ? C'était le retour au pays, illico presto.

Tranquillement, il sortie quelques bouts et émietta sur sa table. Sortie une feuille, de quoi faire son office. L'entreprise pouvait bien prendre toute sa concentration pour les cinq ou dix bonnes prochaines minutes. Aussi, il garda son téléphone près de lui, près à recevoir la réponse d'Angela.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
MEMBRE - Réincarnation
• MEMBRE - Réincarnation •

Voir le profil de l'utilisateur

➢ Missives : 53
Date d'inscription : 01/05/2017

Reflet de l'âme
Bref résumé de ma vie:
Mes relations:
Dans mon sac:
MessageSujet: Re: Pour mon bien-être, je n'ai besoin de presque rien ▬ Pv. Angie   Jeu 4 Mai - 0:34

L'année commençait à peine, c'était même le premier jour. Angela avait dut reprendre ses habitudes de lycéenne et surtout remettre ce stupide uniforme. Elle s'était rendu en premier lieu dans sa chambre, toujours la même, et avait réinstallé ses affaires. Si en fin d'année passée elle avait dut retirer les décorations à présent elle en mettait de nouvelles. Aucune photo personnelle sur les mur, ce n'était pas son truc. Elle se contenta de quelques posters de films qu'elle avait adoré ou d'illustrations de comics qu'elle avait eut gratuitement dans l'un ou l'autre magazine lui aussi gratuit. Elle n'allait pas dépenser tout son argent juste pour avoir des posters, elle n'en avait plus l'âge.
Sur l'étagère de sa chambre elle alterna livres et figurines le tout pour donner un aspect très personnel à la pièce. Elle ne supportait pas non plus les draps de base du pensionnat et avait donc ramené ses propres affaires. A présent son lit était dans les tons bleus et gris, dans une sorte de motif écossais. Pour tout dire, en regardant en coup de vent la chambre elle ressemblait plus à celle d'un lycéen plutôt que d'une lycéenne mais il suffisait d'ouvrir les tiroirs pour s'apercevoir qu'il s'agissait bien d'une chambre de fille.

Après avoir terminé son aménagement Angie se laissa tomber sur son lit et contempla un court instant le plafond. Elle y retrouva l'une ou l'autre tâche familière à qui elle avait donné des noms dans la même veine que les étoiles. La constellation du plafond l'avait quelque peu amusé l'an passé, surtout en fin de soirée lorsqu'elle n'avait plus les idées très claires.

"Je suis à la maison (: Le jour était dur, je veux dormir. Tu peux venir voir"

Angela eut un air étonné au départ, essayant de comprendre ce qu'il voulait dire. Elle pouvait venir le voir dormir ? Non, ce ne devait pas être ça. Elle trouvait ça assez amusant en réalité. Elle avait parfois l'impression qu'ils parlaient leur propre langue entre eux. Le plus étonnant était qu'ils arrivaient à se comprendre alors qu'Angela ne parlait pratiquement qu'anglais. Google traduction l'avait un peu dépanné au début mais l'application pourrie avait vite été dépassée.
La jeune fille se leva, enfila un petit pull pour ne pas prendre trop froid et décida de faire le mur pour aller rejoindre Abi chez les surveillants. C'était risqué mais c'est ce qui rendait la chose encore plus distrayante.
Elle attrapa un petit sac en toile au passage et y foura un bouquin. Une bonne excuse si elle se faisait prendre en allant chez lui. Elle n'aurait qu'à prétendre qu'elle avait confondu avec l'un de ses sacs. C'était bidon mais ça pouvait facilement marcher, d'autant plus que même si le couvre feu avançait il n'était pas encore la.

En approchant de la chambre d'Abi, Angela lui envoya un message. Elle ignorait de quelle chambre il s'agissait et elle ne voulait pas vraiment avoir à discuter même deux secondes avec un autre surveillant ou un prof. Ce qu'elle avait fait durant ses vacances ? Ca ne concernait qu'elle.

" Je suis la. Ouvre."

C'était simple et suffisamment compréhensible. Elle guetta donc les portes, attendant que l'une s'ouvre.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
MEMBRE - Réincarnation
• MEMBRE - Réincarnation •

Voir le profil de l'utilisateur

➢ Missives : 73
Date d'inscription : 02/05/2017

MessageSujet: Re: Pour mon bien-être, je n'ai besoin de presque rien ▬ Pv. Angie   Jeu 4 Mai - 0:58

Ses doigts étaient gras de pollen, couverts d'une petite couche de poudre jaune. Il regarda successivement son téléphone et ses doigts, incapable de se décider quoi faire de ce Saint Graal. Finalement, il fallait bien s'en débarrasser et il tenta de sauver le maximum dans la petite ligne végétale. Il regarda son téléphone et hésita. Il n'eut aucun problème à comprendre. Alors, il obéit et alla ouvrir sa porte qu'il ne verrouillait jamais malgré les recommandations. Il entrouvrit légèrement et passa une tête curieusement dans le couloir. Il sourit en la voyant et ouvrit plus grand la porte, l'accueillant d'un sourire plein d'amitié.

Salut. Il entendait bien qu'il avait un vieil accent. Abimael ne se sentait pas encore assez à l'aise pour imiter l'accent anglais, imaginant qu'on le jugerait ridicule.

Pour Abi, l'accent anglais avait quelque chose de très snobe, très risible. Noble, un peu aristocratique, il avait la sensation que ce n'était as un genre qu'il voulait se donner, malgré toute l'envie qu'il avait de s'améliorer.

La chambre d'Abi était déjà décorée de-ci, delà. Quelques tentures, une statue de jade, des bijoux, un drapeau pirate... Sur sa table reposait encore son joint, presque prêt à être emballé. L'endroit inspirait quelque chose de presque cathédrale. Les lieux de vie d'Abimael inspirait toujours quelque chose d'imposant, qui écrase et apaise l'âme, soumettant le silence aussi sûrement que dans une biblothèque. Sans doute, le ton bas et la voix calme de l'hôte créait cette ambiance un peu feng-shui qui lui allait si bien. Quand il referma la porte, il se dirigea vers son frigo.

Bienvenue ! Comment tu vas, aujourd'hui ? Abimael posait cette question toujours avec une sincérité insistante. Il regardait droit dans les yeux d'un air d’inquiétude et attendait les réponses les plus franches.

D'un geste de la main, il lui fit signe de s'installer. Naturellement, l'atmosphère invitait à se débarrasser des vestes, des sacs, des écharpes. De se laisser tomber sur un pouffe et de souffler tout l'air encrassé d'ondes négatives dans les poumons. Tonton Mael va te les remplir de petits nuages de paradis, ne t'en fais pas.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
MEMBRE - Réincarnation
• MEMBRE - Réincarnation •

Voir le profil de l'utilisateur

➢ Missives : 53
Date d'inscription : 01/05/2017

Reflet de l'âme
Bref résumé de ma vie:
Mes relations:
Dans mon sac:
MessageSujet: Re: Pour mon bien-être, je n'ai besoin de presque rien ▬ Pv. Angie   Jeu 4 Mai - 1:21

Il passa la tête par la porte. Ouf ! Elle ne s'était pas trompée d'étage. Elle entra alors dans la pièce après l'avoir salué à son tour. La pièce était assez simple et reflétait une certaine maturité sans tomber dans le barbant pour autant. Ca ressemblait presque à une chambre de transition. A la fois calme sans trop l'être. Elle se sentit à l'aise.

Il lui demanda comment ça allait aujourd'hui en la fixant droit dans les yeux. Elle avait l'impression de passer au détecteur de mensonge lorsqu'il faisait ça, se disant que si elle mentait il le verrait dans la dilatation de ses pupilles ou une connerie du genre.

- Ca va. Elle haussa les épaules et fit une petite moue en prononçant ces mots comme pour montrer que vu qu'elle était dans une école ça pouvait aller pour un jour de rentrée. C'était pas la grande joie mais ça allait. - Et toi ? C'est fun ici. Elle était persuadée que le mot fun devait être connu dans pas mal de langues. C'était du moins plus compréhensible que sympa ou chouette.

Elle posa son sac dans un coin de la pièce et s'installa après avoir retiré son pull. Il faisait un peu trop chaud dans cette chambre à son gout, surtout comparé au couloir froid de l'école. Elle se doutait qu'Abi n'était pas encore totalement habitué à la température anglaise. Elle se demandait comment il allait survivre en hiver et s'il n'allait pas geler sur place à la première température négative. Elle songea qu'il serait utile de l'emmener un jour faire les boutiques pour lui trouver quelque chose de plus chaud une fois que les températures commenceront à baisser. Elle devrait sans doute lui offrir un chauffe-mains pour les fêtes de fin d'année.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
MEMBRE - Réincarnation
• MEMBRE - Réincarnation •

Voir le profil de l'utilisateur

➢ Missives : 73
Date d'inscription : 02/05/2017

MessageSujet: Re: Pour mon bien-être, je n'ai besoin de presque rien ▬ Pv. Angie   Jeu 4 Mai - 1:45

Il sourit quand elle répondit à sa simple question. C'était une agression légitime mais peut-être inutile. Il s'amusait lui-même de cette attitude parfois beaucoup trop scrupuleuse et craignait toujours d'être envahissant. Il n'y avait rien de pire qu'une personne, sous couvert de bonnes intention, imposait sa présence à ses proches. Mais il se rassura, songeant que si elle ne voulait pas le voir, elle aurait largement pu s'excuser d'un "Je commence tôt, demain". Il posa une main légère et amicale sur son épaule, la gratifiant d'un sourire satisfait. Il ne pu s'empêcher de hocher la tête, comme pour signifier qu'il la croyait. Et que toute autre réponse ne l'aurait pas convenu. C'était ridicule : Elle était bien dans son droit de lui mentir, qu'il le voit ou non. Il n'avait pas à attendre d'elle la moindre sincérité. Et si Abimael restait convaincu qu'il finirait vite par la voir comme une véritable petite soeur, il était légitime que son affection ne soit pas réciproque. Ils ne se connaissaient que depuis deux mois.

Abimael, ainsi, devait toujours faire attention : S'il offrait son affection et son amour, il devait souvent se rappeler qu'il ne devait pas attendre son retour.

Il haussa les épaules et imita le ton de sa voix, un brin moqueur face à ce qu'il traduisait comme de la fatigue.

"Ca va". Il ne put s'empêcher de rire d'un ton léger, croisant son regard et le sourire narquois. Près du mur, Abimael la laissa investir les lieux. Attendit même son avis. "Fun"... Il connaissait le mot. Oh, pour ça, il n'y avait pas de problème. Le soucis étant qu'il ne savait pas trop comment l'interpréter. Rigolo ? Sympa ? Il se contenta d'un "Merci" de convention et entra à son tour dans le salon, abandonnant son épaule au mur.

Le jeune homme désigna le joint éventré et mima l'action de rouler une cigarette.

Je... Comment tu dis ? Il insista sur son mime pour tenter de faire comprendre l'expression qu'il voulait apprendre, cette fois. Pour sûr, il vaudrait mieux l'apprendre maintenant. Il n'était pas certain que es professeurs ou le directeur lui apprenne ce genre de chose.

Tu veux boire ? Il y a du jus d'orange et... Mh. Il se gratta le menton, ne se souvenant ni de comment on disait bière, ni limonade. Encore moins leben. Alors il lui fit signe de venir voir d'elle-même au frigo. D'un ton naturel, murmurant presque, il rit et parla en hébreux : J'en ai marre, sérieux !
Revenir en haut Aller en bas

avatar
MEMBRE - Réincarnation
• MEMBRE - Réincarnation •

Voir le profil de l'utilisateur

➢ Missives : 53
Date d'inscription : 01/05/2017

Reflet de l'âme
Bref résumé de ma vie:
Mes relations:
Dans mon sac:
MessageSujet: Re: Pour mon bien-être, je n'ai besoin de presque rien ▬ Pv. Angie   Dim 7 Mai - 2:21

Lorsqu'il l'imita elle prit un faux air choqué. Comment osait-il se moquer d'elle ? Bien vite elle lui adressa un grand sourire. Elle ne savait pas pourquoi mais avec Abi, une conversation sans le moindre mot était presque possible. Elle le trouvait suffisamment expressif que pour se faire comprendre et pour tout dire elle trouvait ça amusant. C'était comme si elle bravait un interdit, comme si elle communiquait en pleine nuit avec un ami sans faire le moindre bruit pour ne pas alerter les éducateurs. Ca changeait du morse sur les murs avec ses voisines de chambre.

- Rouler ? Fumer ?
Elle lui mima les deux actions tout en les prononçant, doucement pour qu'il entende bien ce qu'elle disait.

Il lui proposa ensuite quelque chose à boire, ou du moins essaya. Angela décida de se lever pour aller d'elle même choisir ce qui lui convenait. Elle attrapa une bière et s'apprétait à se réinstaller lorsqu'elle l'entendit murmurer dans une autre langue. De quelle langue il s'agissait elle ne saurait le dire. Ce n'était pas vraiment un domaine dans lequel elle était douée, elle était même plutôt médiocre lorsqu'il s'agissait d'apprendre d'autres langues. L'anglais lui suffisait amplement et elle avait toujours espéré pouvoir s'en contenter.

- Quoi ?
Revenir en haut Aller en bas

avatar
MEMBRE - Réincarnation
• MEMBRE - Réincarnation •

Voir le profil de l'utilisateur

➢ Missives : 73
Date d'inscription : 02/05/2017

MessageSujet: Re: Pour mon bien-être, je n'ai besoin de presque rien ▬ Pv. Angie   Dim 7 Mai - 12:12

Abimael la laissa s'installer avec sa bière. S'il en avait dans son frigo, ce n'était pas vraiment pour lui. Peut-être pour Angela qui aimait ça. Ou quelqu'un d'autre qu'il accueillerait. Le jeune homme ne buvait pas beaucoup, en vérité. De temps en temps, en soirée. Un verre de vin, un cocktail un peu sucré qui lui tenait toute la nuit. L'alcool était prohibé chez lui. S'en procurer était du domaine de l'illégal. Alors avait-il toujours pris l'habitude de n'en boire que modérément. Pour le goût plus que pour l'effet qui, fallait-il bien le dire, lui faisait bien plus peur que la défonce. Alors il attrapa un verre et la brique de leben. Un lait fermenté qu'il avait l'habitude de boire. Il alla à son tout s'installer devant son petit craft en observant Angela.

Il savait dire fumer. C'était un mot qu'il avait apprit rapidement, vu l'importance que l'herbe avait dans sa vie. Alors, il imite Angela dans le geste de rouler et répéta pour enregistrer ce mot dans son esprit. Il espérait l'encrer suffisament pour ne pas l'oublier.

Oui. Rouler. Tu veux ?

En s'asseyant et continuant son roulage, il désigna du menton l'objet en question. La véritable question était de avoir si elle fumera avec lui. Mais il ne savait pas encore trop comment conjuguer au futur. Tout du moins, il connaissait vaguement le principe mais n'en était pas certaine et ne voulait pas avoir l'air ridicule en tentant des mots qui n'existaient pas.

Il redressa ensuite la tête vers elle. Pas certain qu'elle l'ait entendu et de savoir ce qu'elle voulait qu'il répète. Alors il sourit. Secoua la tête et fit un geste las de la main.

C'est rien. Il rit doucement. Un peu pour la rassurer ou quelque chose de ce genre-là. Je suis juste... Il haussa les épaules après une hésitation, incapable de trouver les bons mots en anglais. Alors il soupira.

Ne pas pouvoir communiquer, lui qui avait toujours considéré la communication comme quelque chose de très important, lui était énervant. Il avait toujours la désagréable impression qu'on le prenait pour un idiot. Il était impatient de s'améliorer. S'il arrivait à correctement comprendre la plupart des choses que disais ses interlocuteurs, pour peu qu'ils fassent l'effort d'articuler et de parler lentement, il bloquait toujours quand il devait formuler ses propres phrases.

Je n'arrive pas à... Il fit un geste des mains pour signifier "échanger". Comment dire... Parler en anglais. Je sais avec toi c'est pas... On peut parler. Tu vois ? Il plissa les yeux pour déceler une expressions d'incompréhension chez Angela. Mais repris, a peu près certain de s'être fait comprendre. Mais. Il leva les yeux pour réfléchir. Formulation simple. J'ai peur avec autres. C'est difficile.

Avait-il vraiment besoin de l'expliquer ? Angela comprenait toujours. Même sans qu'il n'ait besoin de parler. Mais quelque part, c'était maintenant important de mettre des mots sur ses pensées. Les regards et les gestes, s'ils voulaient dire beaucoup, ne suffirait pas pour les autres.  

Il lécha la colle et termina son stick. Un petit cône lisse et régulier. Il prit un briquet. Tira la première latte dans une grande bouffée d'air puis le partagea à son amie pour prendre le temps d'aller ouvrir la fenêtre et allumer un petit bâton d'encens.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
MEMBRE - Réincarnation
• MEMBRE - Réincarnation •

Voir le profil de l'utilisateur

➢ Missives : 53
Date d'inscription : 01/05/2017

Reflet de l'âme
Bref résumé de ma vie:
Mes relations:
Dans mon sac:
MessageSujet: Re: Pour mon bien-être, je n'ai besoin de presque rien ▬ Pv. Angie   Mer 10 Mai - 1:00

Angela commença à boire. Lorsqu'il lui montra à nouveau sa confection elle acquiesça d'un signe de tête. Elle appréciait ces moments avec Abi, sans doute plus qu'avec ses autres partenaires de fumette. Elle n'avait pas le sentiment de le faire uniquement dans un esprit de rebellion comme le faisaient souvent les personnes avec qui elle trainait, ni même pour juste avoir l'air cool. Il ne la jugeait pas non plus, ce qui devait être pour elle d'une grande satisfaction. C'était comme ça qu'elle aimait ses soirées, sans prise de tête et des plus relaxant.

Lorsqu'il lui avoua ses inquiétudes quant à se faire comprendre elle lui sourit, d'un sourire rassurant. Elle posa sa main sur l'épaule d'Abi, compatissante.

- C'est difficile d'écouter les conneries des autres. Toi c'est intéressant. Ils s'y feront.

Sinon elle irait les voir personnellement et leur apprendrait avec toute la diplomatie dont elle faisait preuve qu'il n'était pas bon de se moquer de ses amis. Mais cela elle se le garda pour elle. Sans doute ne serait-il pas pour qu'elle se mette à pratiquer sa propre méthode d'enseignement pour lui venir en aide, ce qui était compréhensible surtout du point de vu d'un adulte.

Elle posa sa bière sur la table et fuma après lui. Lorsqu'il ouvrit la fenêtre une bouffée d'air frais entra dans la pièce encore trop chaude, ce qui fit du bien à la demoiselle.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
MEMBRE - Réincarnation
• MEMBRE - Réincarnation •

Voir le profil de l'utilisateur

➢ Missives : 73
Date d'inscription : 02/05/2017

MessageSujet: Re: Pour mon bien-être, je n'ai besoin de presque rien ▬ Pv. Angie   Dim 14 Mai - 22:51

Avant de comprendre tout à fait ce qu'Angela lui dit - lui fallait-il toujours un petit temps de compréhension pour bien traduire ce qu'il entendait - il la fixa quelques secondes d'un regard perplexe. Puis, son sourie s’élargit, retenant un rire sincère. Il baissa la tête et la secoua d'un air consterné mais néanmoins plein d'amusement.

Abimael n'était pas toujours d'accord avec Angela. Elle était bien plus nerveuse qu'elle le laissait croire. Derrière ses airs décomplexé et d'insolence tranquille se cachait une véritable petite teigne. Ca ne le gênait pas. Cependant, pour ce pauvre Abimael, chacun avait quelque chose à dire d'intéressant. Bien que d'un côté, il admettait sans mal que les gens avaient tendance à parler banalité pour éviter de se laisser découvrir trop tôt. C'était normal. Dans un monde cynique à souhait où la moindre faiblesse dévoilée pouvait être attaquée par des personnes mal intentionnées... Il trouvait cela presqu'évident que peu de personnes parlent avec leur coeur. Beaucoup ont même pris tellement l'habitude de mettre un masque qu'ils étaient devenus incapabes de les faire tomber. Abimael trouvait cela d'avantage dommage qu'énervant. Et il comprenait qu'avec le jeune âge de la demoiselle, cette dernière ne puisse sans doute pas comprendre que les "conneries" dont elle parlait n'étaient qu'un moyen de se protéger.

Alors Abimael haussa des épaules, d'un air indifférent comme s'il était incapable de prendre parti. S'affalant sur son canapé, il étendit les bras et commença à chercher une playlist à mettre. Il avait les mêmes goûts que sa jeune amie. Il ne s'inquiétait jamais de savoir si ce qu'il allait mettre allait lui plaire ou pas.

Je ne sais pas. Les gens parfois sont méchants. Ou ils ont peur. De... Il eut un geste étrange de la main. Tu sais. Quand tu n'es pas comme eux. Je... espère apprendre vite.

En posant son téléphone sur la table, un rap résonna dans la pièce. Abimael jugea inutile de jouer le faux modeste en assurant que ce qu'il disait n'était pas toujours intéréssant. Pas qu'il la croyait sur parole, non. Quelque part, même, son compliment résonnait comme une taquinerie ironique. Mais si elle le pensait - et Angela disait toujours ce qu'elle pensait et c'est ce qu'il trouvait confortable et raffraichissant chez elle - il trouvait cela déplacé de la contredire. Devait-il juste accepter avec humilité qu'elle considère sa parole aussi juste. Toutefois...

Tu sais, parfois, les gens dit quelque chose de bien. Je pense c'est important d'écouter. Att... Il se gratta le menton. Il ne devait pas angoisser de perdre des mots avec elle. Et profiter de sa patience pour s'améliorer. D'écouter attentivement ? Tu dis "attentivement" ?

Il la regarda, attendant une éventuelle correction de sa part.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
MEMBRE - Réincarnation
• MEMBRE - Réincarnation •

Voir le profil de l'utilisateur

➢ Missives : 53
Date d'inscription : 01/05/2017

Reflet de l'âme
Bref résumé de ma vie:
Mes relations:
Dans mon sac:
MessageSujet: Re: Pour mon bien-être, je n'ai besoin de presque rien ▬ Pv. Angie   Lun 15 Mai - 20:23

- Peur de l'inconnu ? De ce qui leur est étranger ?

Elle mettait un point d'honneur à essayer de trouver les mots qu'il cherchait, histoire de lui donner un peu plus de vocabulaire ou de lui en rappeler. C'était comme ça qu'il allait apprendre de toute façon. Elle l'admirait déjà pour cet effort et elle préférait du coup l'aider à son niveau.

- Oui, attentivement.

Angela prit une petite moue, presque boudeuse contre elle même. Elle comprenait très bien où voulait en venir Abi et quelle avait été son erreur. Effectivement, il valait mieux couter attentivement les autres même si en surface ils ne disent que des conneries. Après tout est-ce que les plus belles fleurs ne poussent pas sur la pire terre parfois ? Ou un truc dans le genre.... Ca mère adorait les citations bizarres et la bassinait souvent avec. Le pire avait sans doute été son passage à l'adolescence et toutes les métaphores étranges et malaisantes sur les changements qu'elle allait subir.

- Tu as raison. Désoler, je parle souvent trop vite. Je réfléchis après.

Sans doute était-ce parce que c'était lui qu'elle acceptait si facilement de se remettre en question. Il semblait avoir une bonne influence sur elle malgré les apparences. Depuis qu'elle l'avait rencontré elle fumait plus qu'avant et du coups, d'un point de vu extérieur il avait surement une mauvaise influence mais depuis qu'il était la elle semblait plus calme, plus posée. Elle aurait presque dit qu'il avait une aura spéciale qui diffusait de la gentillesse sur elle.
Revenir en haut Aller en bas


- Contenu sponsorisé -




MessageSujet: Re: Pour mon bien-être, je n'ai besoin de presque rien ▬ Pv. Angie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pour mon bien-être, je n'ai besoin de presque rien ▬ Pv. Angie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pour le bien-être de chacun :)
» C'EST POUR TON BIEN de Alma Brami
» [ETau] Pour le Bien Suprême.
» [Costes, Cindy] C'est pour ton bien
» Pour le plaisir du travail bien fait

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cycle Arthurian Next generation :: Londres et cie :: Saint-Albion :: ➢ Pensionnat
 :: ➢ Dortoirs
 :: ➢ Dortoirs des garçons
 :: ➢ 3-01 chambre de Abimael Ben Yehoshua
-