Partagez | 
 

 Je ne crois qu'en une chose : C'est Han Solo qui a tiré le premier ▬ Abimael

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
MEMBRE - Réincarnation
• MEMBRE - Réincarnation •

Voir le profil de l'utilisateur

➢ Missives : 73
Date d'inscription : 02/05/2017

MessageSujet: Je ne crois qu'en une chose : C'est Han Solo qui a tiré le premier ▬ Abimael   Mar 2 Mai - 1:27

Abimael Ben Yehoshua
"Qu’est-ce que c’est que quelqu’un qui souffre ? Et qui fait couler son sang par terre pour que tout le monde soit coupable ? Tous les suicidés sont le Christ. Toutes les baignoires sont le Graal." - Kaamelott

 

 
▌ Who am I ? ▌

 Bonjour, je me nomme Abimael Ben Yehoshua mais vous pouvez aussi m'appeler Abi' ou Jo. Je suis né le 5 avril 1994, en Israël, ce qui veut dire que j'ai 23 ans et que je suis Israëlien. Officiellement, je suis pieu et niveau préférence sexuelle, je suis très difficile à contenter. J'ai comme métier celui de surveillant à Saint-Albion. J'ai quelques particularités :Ignore qui il est réellement, parle très peu anglais et vit chez les St John. De plus, je suis la réincarnation et le descendant de Jésus de Nazareth. On dit que je ressemble beaucoup à Avan Jogia.


Parle l'Hébreu, l'Arabe, le Français mais très peu l'Anglais. ● Possède de nombreux pouvoirs qui apparaissent et disparaissent en fonction de ses besoins ● Toutefois, il possède trois pouvoirs qu'il garde toujours : Par apposition des mains, il peut guérir des maladies, blessures et malédictions, peut chasser les démons et protéger quiconque de la magie noire. Naturellement, aucune magie ou sortilège ne fonctionne contre lui. Bien souvent, cela se retourne contre le sorcier. ● Abimael ne peut pas utiliser la sorcellerie ou la magie. Sans quoi, cette dernière se retourne fatalement contre lui. ● Possède une chance insolente dans tous les domaines de sa vie. Abimael a l'habitude de voir son quotidien se bouleverser d'événements aussi heureux que surprenants ● Si une personne accepte de lui faire confiance, Abimael peut lire en lui, dans son esprit et dans son âme. Mais seulement si la personne l'accepte. ● Sa présence a tendance à apaiser l'esprit et à rendre les gens plus calmes ● Abimael a une peur terrible du noir. ● Joue de la guitare et chante souvent. Compose parfois ses propres musiques. Abimael est fan de la musique baroque, du métal et du rap. ● Abimael a l'injustice en horreur. Il est féministe, végétarien, contre toute forme de discrimination et ne supporte pas l'utilisation des religions à des fins politiques. C'est un idéaliste qui rêve d'une utopie anarchiste : Un monde auto-géré qui n'a pas besoin d'un gouvernement ou d'une élite pour que chacun sache ce qui est bon de faire ou de ne pas faire, pour le bien commun et individuel. Abimael s'intéresse beaucoup à la politique mais en parle très peu : Il sait que son idéalisme ne sera écoutée qu'avec moquerie et reproche. ● Comprenant difficilement l'Anglais et étant pas assez intégré, le jeune homme reste très souvent seul et parle très peu. Seulement pour ne soumettre que des vérités indiscutables ● D'après d'Antiques légendes, le sang d'Abimael (du Christ) porterait le pouvoir divin en lui. Les mythes veulent qu'il rendrait jeunesse et vie, offrirait les pouvoirs du monde et la connaissance infinie de toute chose. Il rendrait invulnérable et immortel. Dommage que tout cela, Abimael n'en soit pas pourvu. Le jeune homme ignore tout de ses origines, quand bien même fait-il souvent des rêves et que son déménagement en Angleterre soit étroitement lié à la convoitise que cela attisait autour de lui et de ceux qui savaient. ● Le garçon possède les saints stigmates depuis sa naissance. Il est arrivé que cela lui vaut l'admiration des plus croyants. Mais Abimael n'y voit qu'une heureuse coïncidence. ● Abimael considère les études comme importantes et nécessaire au développement de la société. ● Est très respectueux. Trop respectueux. Abimael fait souvent l'idiot pour remettre les autres à leurs place. Il est très difficile de lui reprocher quoique ce soit puisqu'il assume toutes ses fautes. Abimael est quelqu'un d'honnête à en agacer certains. ● L'inaction et la bêtise l'insupportent. Et il le fait clairement comprendre. ● Fume très souvent : Il est assez peu commun de le voir dans un état de stricte sobriété. Abimael est très souvent sous l'effet du THC. Son couloir en est embaumé et Abimael a eut pas mal de problèmes à cause de ça. ● Pacifiste, Abimael ne se bat pas. Il ne répond jamais aux agressions physiques et nourrit une grande satisfaction à ne pas répondre à ses instincts primaires et animaux. ● Même s'il prône une ouverture d'esprit incroyable, Abimael est un garçon moqueur qui peut s'avérer cruel dans ses propos. Son éloquence touche toujours très fort ceux qui l'écoutent. ● Le garçon quand bien même se montrera-t-il toujours coopératif, a de gros soucis avec l'autorité. Son flegme, son sourire aimable et le ton de sa voix toujours paisible le taxent très souvent d'insolence envers ses aînés. Qu'importe les menaces, Abimael restera toujours très serein et amical. ● Abimael possède de la famille partout en Europe. Que ce soit du côté de sa mère ou de son père. Particulièrement en France, en Italie et en Angleterre. Bien moins en Allemagne mais tout de même. ● Entre les alphabets et les différentes langues qu'il connait, le garçon mélange parfois les mots et en oublie beaucoup. Même en hébreu, dans sa langue maternelle. • Abimael a lu la Bible et la Talmud en hébreu. Mais ne se considère ni chrétien, ni juif. Complètement agnostique, il est pourtant certain qu'un Dieu unique et démiurge existe. Et qu'il doit parfois bien se marrer. ● Abimael croit au principe de réincarnation, de karma, de chakra... Il connait l'usage des pierres, des plantes. Pratique parfois la méditation, souvent sous l'effet de substances illicites. Malgré un style très rock, un eu hipster, Abimael est souvent taxé de hippie ou de bobo. • Malgré ses airs de mec relax, Abimael est un révolutionnaire dans l'âme. Il participe activement aux manifestation dont il est régulièrement celui qui fait avancer les foules en colère. Il se renseigne, prospecte, prêche les idées des assoc' qu'il soutient dans les rues. Touché par ce monde de plus en plus fou et cette société désabusée, il se heurte au manque de volonté, à l'abandon des militants, à la pression des gouvernements et la répression policière contre laquelle il a toujours lutté. Abimael, malgré une réputation de grosse larve intoxiquée au cannabis, surprendra toujours ceux qui ne le connaissent pas par son hardiesse et son engouement pour défendre becs et ongles les causes justes.


▌ Physique ▌

Très grand , Abimael est le jeune homme qui dépasse d'une tête ou deux ses camarades. Sa carrure d'épaule et le buste large le défendent des tentatives d'intimidation. Pourtant, nombreux sont ceux qui veulent encore se prouver qu'ils en ont dans le slip en venant provoquer sa colère. Qu'à cela ne tienne, Abimael n'est pas leur homme. L'attitude nonchalante, entre une démarche princière et celle d'une serpillière, difficile de savoir ce qu'inspire ce garçon. Un peu de charisme, pas mal de fascination, un genre de pitié amusée. Abimael est un garçon au sourire aimable, au regard vague mais toujours très insistant. Ses grands yeux noirs percent et transpercent. Abimael ne s'en rend jamais compte.

Sa barbe et ses cheveux en bataille lui accordent quelques années supplémentaire. Avec sa dégaine de baroudeur, beaucoup le pensent étudiant ou lycéen. Chose qui l'amuse beaucoup. Habillé entre un style indien et rock, Abimael dégage un parfum d'encens et d'essence de fleur. Une odeur douce et apaisante. Le ton de sa voix se prête parfaitement au personnage. Abimael parle très bas et doucement, forçant souvent ses interlocuteurs à se concentrer et à se taire pour écouter ce qu'il a à dire.

Quelque chose en lui attise une sympathie naturelle, une envie d'écoute. Sa présence est réclamée et sa compagnie est bonne. Abimael est souvent ce garçon que les filles regardent du coin de l’œil en riant bruyamment. Assez beau pour être un centre d'intérêt correct. Trop de mystères pour être un parti convenable.

▌ Vie IRL ▌

× Pseudo : PnP  
× Pays : France
× Passion(s) : RP ?
× Qu'as-tu à dire sur le forum ?: Pas grand chose. Beau boulot ^^
× Code du règlement ? : code validé ^^
▌ Once upon a time ▌


- Je te parie 10 balles que je la met.
- Dans un pari, il y a toujours un voleur et un pigeon. Tu te considères comme lequel, toi ?


Se retournant sur son ami, Abimael avait le sourire aux lèvres et les mains dans les poches. Ses belles années ne semblaient plus finir. Et après avoir évité les cours, dans un coin des champs, un joint vissé aux lèvres, il semblait que le monde entier appartenait aux deux adolescents. Asher courut auprès de son ami, assurant que ce n'était pas une question de vole ou d'arnaque. Râlant qu'Abimael ne fusse pas d'humeur joueuse. Plus tard, les deux garçons rejoignaient des amis dans un vieux garage abandonné. Guitare entre les pattes, Abimael répéta avec le groupe durant toute l'après-midi.

Abimaela vécu presque toujours à Tel-Aviv. Grande ville universitaire d'Israël, le garçon a grandi autour d'intellectuels et de penseurs. Naturellement, le jeune garçon s'encra profondément dans la vie politique et militante. Impliqué dans les causes à défendre et le social. Très tôt, il noua de fortes amitiés dans les différentes associations qu'il fréquentait.

Abimael était un garçon qui, à défaut d'un véritable teste fiable, était considéré populairement comme surdoué. Naturellement atteint des afflictions de ce monde qui ne le concernaient pas, créatif à s'en péter le cerveau, plein d'une curiosité infatigable et d'une anxiété nerveuse qui perturbait son sommeil et lui faisait faire toujours les mêmes cauchemars chrétiens, ce sont ses parents qu'il fatigua durant toute sa jeunesse. Incapable de se faire accepter des enfants de son âge, il vécu un début d'enfance solitaire avant de s'épanouir au début du lycée.

Abimael était un garçon qui n'avait jamais eut besoin d'apprendre pour se souvenir. Gachis monumental, l'enfant n'a pas appris à réviser ou à travailler : Il était naturellement doué dans les domaines qui attisait le peu de son intérêt. Evidemment, ses notes s'en firent ressentir. Surtout lorsqu'il s'évertua à ne jamais rendre ses travaux. Finalement, à la première année de lycée, Abimael redoubla pour trouver sa voie.

La famille Ben Yehoshua était pleine de mystère. Son père s'appliquait à cacher des secrets de familles qu'Abimael pouvait effleurer. Etait-ce grave ? Etait-ce dangereux ? Aucune foutue idée. L'adolescent garda sa rancune pour lui et accepta l'idée que ses parents tentaient sans doute de le protéger. Alors il fit semblant de ne rien voir. De ne rien se douter. Tout ce que savait Abimael était qu'il était issue d'une colossale famille de religieux, implantés partout en Europe. Qu'il fut une antique époque, sa famille fut persécutée et que ses ancêtres comptent de nombreux martyrs. Du reste, le secret de ses origines restèrent clos.

Pour autant, quand Abimael s'était rendu compte que ses mains guérissaient les maux, que son intérêt vers l'occulte se développa, ses parents s’inquiétèrent. Commença à Tel-Aviv une série de meurtres et de disparitions étranges que l'instinct d'Abimael murmurait avoir un rapport avec lui. Sans vraiment le croire. Le père du garçon lui fit visiter des spécialistes. Spécialistes de quoi ? On le lui cacha. Abimael du parler de choses qu'il aimait. De ses combats. De ses envies. De ses rêves. Il dû montrer ses tâches de naissances. La cicatrice qu'il possède sur la côte, comme si on lui avait ouvert le bide et qu'il ne peut s'expliquer. Parler de ses rêves étranges qui semblaient fasciner son père. Puis le spécialiste alla voir le père d'Abimael. Et ils discutèrent ensemble en d'étranges murmures de complotisme pendant des heures. Presque deux mois plus tard, les parents d'Abimael parlaient dans un étrange état d'urgence qu'il fallait qu'il parle anglais. Qu'il fasse des études en Angleterre. Que de la famille qu'Abimael n'avait jamais vu pouvait l'héberger.

A la fin de ses études, ce fut presque sans surprise qu'i décrocha le diplôme nécéssaire pour continuer ses études supérieures. Pourquoi ne pas rester à Tel-Aviv ? Près de ses amis ? De ses parents ? Abimael se contenta d'acquiescer. Quelque part, l'Angleterre l'attirait. Faire des études de langue lui plaisait. Cependant, préférant éviter qu'Abimael commence ses études avec un train de retard, il fut admis communément qu'l devait d'abord s'intégrer. Trouver un travail. Un logement. Une lointane famille de cousins au trente-sixième degré acceptait le petit prodigue. On cherchait des surveillants dans son lycée. Des jeunes motivés ! Et comme ça, il pourra surveiller notre petite diablesse, ajoutèrent les parents de la gamine, à moitié sérieux. Abimael passa des entretiens Skype durant lesquelles, il cracha tout ce qu'il savait de l'anglais. Plusieurs semaines de préparations furent nécessaires. Finalement, compréhensif et plein d'une bonté généreuse, le directeur accepta sa candidature, proposant même au surveillant de poursuivre une formation en français auprès d'élèves qui, justement, devaient apprendre la langue de Shakespear. Un mois avant la rentrée, Abimael abandonna l'été caniculaire d'Israël pour les pluies et le vent insulaire de l'Angleterre.

Abimael arriva chez les St John. Une famille agréable, souriante et accueillante. Père comme mère lui tendirent les bras d'une amabilité chaleureuse. On l'invita à poser ses affaires et à faire comme chez lui. A peine osait-il aller pisser, les premiers jours. Durant les repas, Abimael parlait très peu, abandonnant souvent face à la barrière de la langue. Il fit la connaissance d'Angela avec qui il eut beaucoup de crainte. Ses joints ? Sa musique ? Ses idées ? Vivre auprès d'une famille catégoriquement chrétienne, quand on est agnostique issu d'une famille juive, le malaise est présent. Pourtant, Abimael découvrit beaucoup, durant l'été, sur sa nouvelle amie et cousine. Ils se découvrirent le rap en commun en plus de leurs principes et idées. Abimael partagea un peu de son ancienne vie avec elle et elle lui offrit un peu de son anglais.

Avant de commencer, on lui fit visiter l'endroit. Le pensionnat. Angie semblait connaître déjà toutes les cachettes, tous les passages secrets. Alors, encore difficilement intégré, Abimael, tout fraîchement débarqué, doit refaire sa vie dans un pays qui semble encore difficilement l'accepter. Surtout en ces temps de terreurs et de racisme.


code by Sybline


Dernière édition par Abimael Ben Yehoshua le Mer 3 Mai - 21:09, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
MEMBRE - Descendant
• MEMBRE - Descendant •

Voir le profil de l'utilisateur

➢ Missives : 88
Date d'inscription : 26/04/2017

Reflet de l'âme
Bref résumé de ma vie:
Mes relations:
Dans mon sac:
MessageSujet: Re: Je ne crois qu'en une chose : C'est Han Solo qui a tiré le premier ▬ Abimael   Mar 2 Mai - 8:07

bienvenue à toi Abi ^^

_________________

Revenir en haut Aller en bas

avatar
FONDATRICE - Réincarnation
• FONDATRICE - Réincarnation •

Voir le profil de l'utilisateur

➢ Missives : 231
Date d'inscription : 24/04/2017

Reflet de l'âme
Bref résumé de ma vie:
Mes relations:
Dans mon sac:
MessageSujet: Re: Je ne crois qu'en une chose : C'est Han Solo qui a tiré le premier ▬ Abimael   Mar 2 Mai - 8:26

Bienvenu plus officiellement ^^ et bonne chance pour la suite de ta fiche ^^

_________________
In the Past :
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar
MEMBRE - Réincarnation
• MEMBRE - Réincarnation •

Voir le profil de l'utilisateur

➢ Missives : 165
Date d'inscription : 01/05/2017
Age : 15
Localisation : Dans l'eau

Reflet de l'âme
Bref résumé de ma vie:
Mes relations:
Dans mon sac:
MessageSujet: Re: Je ne crois qu'en une chose : C'est Han Solo qui a tiré le premier ▬ Abimael   Mar 2 Mai - 20:44

Bienvenue et bon courage pour le reste de ta fiche =)
Revenir en haut Aller en bas

avatar
MEMBRE - Réincarnation
• MEMBRE - Réincarnation •

Voir le profil de l'utilisateur

➢ Missives : 73
Date d'inscription : 02/05/2017

MessageSujet: Re: Je ne crois qu'en une chose : C'est Han Solo qui a tiré le premier ▬ Abimael   Mer 3 Mai - 0:30

Merci à vous tous ^^

Ma fiche est terminée !
Revenir en haut Aller en bas

avatar
FONDATRICE - Réincarnation
• FONDATRICE - Réincarnation •

Voir le profil de l'utilisateur

➢ Missives : 231
Date d'inscription : 24/04/2017

Reflet de l'âme
Bref résumé de ma vie:
Mes relations:
Dans mon sac:
MessageSujet: Re: Je ne crois qu'en une chose : C'est Han Solo qui a tiré le premier ▬ Abimael   Mer 3 Mai - 9:27

Congratulation !


Ah je me disais bien que c'était toi (remarque j'attendais que tu le marques car j'avais vu ton mail XD) bien intéressant ce personnage ^^


Alors te voilà validé petit padawan ! Il ne te reste plus qu'à aller recenser ton avatar , choisir ta chambre si tu es un élève interne à Saint-Albion (c'est juste et d'ailleurs, n'oublie pas d'aller lire le règlement de l'école), créer tes liens, commencer des rp, faire des scénario et demander un lieu si tu en as besoin.

Allez file jouer maintenant !


code by Sybline

_________________
In the Past :
 
Revenir en haut Aller en bas


- Contenu sponsorisé -




MessageSujet: Re: Je ne crois qu'en une chose : C'est Han Solo qui a tiré le premier ▬ Abimael   

Revenir en haut Aller en bas
 
Je ne crois qu'en une chose : C'est Han Solo qui a tiré le premier ▬ Abimael
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» petite chose bleue
» NOUVEAU TRUC/BAZAR/CHOSE/RUBRIQUE
» [Ormesson, Jean (d')] C'est une chose étrange à la fin que ce monde
» Je crois qu'il n'y a plus rien à ajouter...
» plein de chose interessante

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cycle Arthurian Next generation :: L'appel du dragon :: Carte d'identité :: ➢ Validés
-